Roaming : ce qu'il faut savoir

Roaming : voilà un terme dont vous avez certainement déjà entendu parler, surtout si vous êtes un grand voyageur. Cette technologie permet de communiquer partout à travers le monde sans nécessairement avoir à souscrire l'offre d'un réseau autre que le sien. Que l'on puisse passer un appel ou envoyer un SMS dans une zone non couverte par son opérateur téléphonique suscite la curiosité. Comment fonctionne le roaming ? Nous vous donnons toutes les réponses.

roaming, roaming Europe, roaming international

Qu'est-ce que le roaming ?

Une origine anglaise

Roaming est un mot emprunté à l'anglais qui sert à désigner le système d'interactions dynamiques qui existe entre les différents opérateurs mobiles et qui vous permet de communiquer n'importe où sur le globe. Il vient du verbe anglais to roam qui se traduit littéralement par errer, se déplacer. En français, le terme roaming se traduit par itinérance. Dans le domaine de la téléphonie, ce terme est employé pour indiquer qu'un appareil est connecté à un réseau autre que celui auquel il appartient.

roaming, roaming Europe, roaming international

Comment fonctionne le roaming ?

Il vous paraît simple de passer un appel lorsque vous vous trouvez à l'étranger. Mais c'est un processus complexe qui se cache derrière chaque service auquel vous avez accès lorsque vous êtes en roaming. Ce processus se divise en deux étapes : les location updates et le Mobile Terminated Call.

La location update

Première étape de l'itinérance, elle commence lorsque l'appareil est mis sous tension et qu'il n'est pas en mode avion, ou lorsque l'appareil détecte le réseau pour la première fois. Ne trouvant pas son réseau parent, il envoie une demande à un réseau hôte. S'engage alors un dialogue entre les deux réseaux où il est demandé au réseau parent de fournir des informations sur l'utilisateur tiers. La plus cruciale de ces informations est l'autorisation d'itinérance. Si les vérifications sont positives, le réseau hôte autorise l'utilisateur tiers à se connecter. Aussi longtemps que dure l'itinérance, le réseau hôte transmettra au réseau parent toutes les demandes de l'utilisateur.

Le Mobile Terminated Call

Cette seconde étape de l'itinérance est assez complexe. Son but essentiel est l'identification du MSISDN (Mobile Station International Subscriber Directory Number) qui est le numéro de téléphone international de la SIM tierce. C'est ce numéro international qui permet au réseau hôte d'identifier le pays de l'utilisateur tiers ainsi que son opérateur. Grâce à ces informations, le réseau hôte saura vers quel réseau mobile il doit être redirigé.

Les différentes sortes de roaming

Deux cas se présentent dans le cadre du roaming : le roaming national et le roaming international. Tous deux se déclinent sous deux formes : l'itinérance, qui concerne la voix et les SMS, et l'itinérance de données, qui a rapport aux data.

Le roaming national

Il arrive que sur le même territoire, certaines zones ne soient pas couvertes par un réseau donné. Les opérateurs téléphoniques suppléent à ce manque en se permettant l'un l'autre des interactions. Ainsi, si un abonné d'un réseau lambda se trouve dans une zone faiblement couverte par son opérateur, il pourra malgré cette faible couverture passer des appels, envoyer et recevoir des SMS et se connecter à Internet en bénéficiant de la couverture réseau d'un autre opérateur.

Le roaming international

Il suit le même principe que le roaming national, à la seule différence que pour qu'il fonctionne, l'itinérant doit se trouver dans une zone couverte par un réseau partenaire de son réseau d'origine. Ce type de roaming était payant en Europe jusqu'au 15 juin 2017, date à laquelle la directive zéro roaming a été imposée aux opérateurs européens.

Quelles sont les implications du roaming international ?

Pour l'Europe

Le roaming gratuit dans l'Union Européenne implique que tous les opérateurs de réseau mobile européens autorisent l'utilisation de leur carte SIM dans les autres pays de l'Union Européenne, le Liechtenstein, la Norvège, l'Islande et dans les DOM sans facturation de frais supplémentaires. Une exception a été accordée pour la Belgique, la Suisse, la Serbie-et-Monténégro et la Bosnie. Cette autorisation inclut les appels, les SMS ainsi que l'accès à Internet. Des limites existent cependant. En premier lieu, les opérateurs de téléphonie mobile ont l'autorisation de facturer le roaming dans les pays de l'Europe et dans les DOM lorsque le forfait est majoritairement utilisé à l'étranger pendant 4 mois consécutifs. Ils sont également autorisés à fixer un volume maximum de roaming Internet en Europe et dans les DOM. Lorsque l'utilisateur dépasse ce volume, son accès à Internet est tout simplement coupé. En second lieu, certaines offres d'opérateurs mobiles sont susceptibles d'être bridées dans d'autres pays européens. Ainsi, si vous avez par exemple souscrit un forfait 15 Go à un prix promotionnel chez votre opérateur, il se peut que vous ne puissiez en utiliser qu'une partie lorsque vous vous trouverez hors du territoire national. Il appartient à chaque opérateur de décider s'il va strictement respecter les minimas imposés par la Commission Européenne ou les dépasser. Ainsi, l'opérateur proposant les conditions les plus intéressantes est Free : le roaming de Free Mobile est disponible dans 35 pays de l'Europe, y compris ceux de l'Union Européenne. Tout ceci est compris dans son forfait à 19,99 euro.

Pour le reste du monde

La nouvelle réglementation de l'itinérance en Europe n'influe pas sur les règles du roaming dans le monde. En ce qui concerne la France, par exemple, certains opérateurs font valoir la nouvelle règle européenne outre-Atlantique ainsi, les frais de roaming dans les DOM-TOM français (Guyane française, Antilles françaises et Île de la Réunion) sont supprimés. Certains opérateurs comme SFR, Orange, Free, Bouygues rendent le roaming gratuit dans des pays tels que le Canada, les Canaries et Saint-Martin. Si votre opérateur ne propose pas le roaming gratuit pour une destination où vous désirez vous rendre, vous pouvez souscrire à une offre Europe ou Monde avant votre départ. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les options de roaming avant d'entreprendre tout voyage en dehors de l'UE. Lorsque vous êtes en voyage dans un pays non concerné par l'option roaming gratuit de votre opérateur, la meilleure alternative au roaming data est le Wi-Fi.

Découvrez-en plus sur cette technologie à travers cette vidéo.

CONTACT


47 rue de la Fenouille Dorée
76000 Rouen

nouveau-monde@gmail.com

Votre message a bien été envoyé